Les troubles du V6 Renault en F1

2108730074

Beaucoup de médias parlent de la débâcle de Jerez, où pas une seule monoplace équipée du bloc du losange n’a vraiment pu exploiter son nouveau V6.

S’il fallait résumer la semaine andalouse en quelques mots, le constat serait ainsi effectivement assez inquiétant.

Article en collaboration avec ToileF1 : à lire ici

Publicités
Cet article, publié dans Analyse, Moteur, Renault Sport F1, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s