Analyse technique de la Mercedes W05

102742223

Revue de détail de la Mercedes W05, présentée lors des essais hivernaux à Jerez.

Déjà un design de nez plaisant, certainement une des plus belle auto de ce côté là, la W05 ne manque pas de « malice » dans son design général.

2417688439

1 – Aileron avant à effet Vortex, dans le même concept que celui aperçu lors des EL1 et EL2 à Austin et Interlagos 2013 (voir article : Ici ). La fixation de l’aileron aux potences le supportant se fait par le dessous. Il est équipé du système cyclonique et d’ailettes de rejet de flux vers les côtés.

2 – Caméra thermique servant à analyser la température des pneus (par jeu de couleurs), comme l’an dernier elles sont montées à demeure et font partie du design intégral de l’aileron avant. Ceci est toléré si elles sont désactivées lors des qualifications et courses.

3 – Ailette servant à canaliser les flux latéraux vers le sol.

4 – Les caméras de la FOM servent d’élément aérodynamique, le règlement cherchait à éviter cela, en imposant un emplacement prédéfini pour toute les monoplaces, mais les matières grises ont su en tirer profit. Tant qu’à transporter du poids, autant que cela serve.

5 – Museau bas de la Mercedes conforme au règlement, et sa position reculée sert à augmenter sa hauteur afin de canaliser plus généreusement les flux d’air en direction du sabot du diffuseur.

6 – Ouïes d’aération des échangeurs plus petite en terme de surface que chez les motoristes concurrents.

718872114

684237808

7 – Déflecteurs servant à rabattre le flux d’air latéral au niveau du sol.

8 – Sabot de fond plat en pointe, afin de distribuer plus facilement l’air aux déflecteurs de pontons, tout en collectant assez de volume d’air destiné au diffuseur.

1438361000

9 – Élément de carrosserie amovible, afin de monter un dispositif d’extraction d’air chaud sur les pontons quand la température extérieure devient critique pour la gestion de la température du moteur (voir photo ci-dessous) Nota : c’est exactement à cet endroit que les autres monoplaces ont des ouïes d’extraction d’air chaud (Ouïes de requin).

10 – Déflecteurs servant a collecter l’air éjecté du sabot de fond plat et à canaliser ce flux sur le fond plat le long des pontons. Dispositifs déjà vu les autres saisons mais à partir de cette année ils ont beaucoup plus grands.

11 – La pièce chromé en dessous du chiffre 11 est un capteur de température extérieure destiné à l’ECU de gestion moteur pour le mélange air/Essence.

374196608

Le carénage repère 9 a disparu et place a été faite a un extracteur d’air chaud .

3472956499

12 – Bossages à usage aérodynamique servant a canaliser les flux d’air entre le ponton et capot moteur.

13 – Mercedes ont choisis d’éjecter l’air de refroidissement des pontons directement à la fin de ceux-ci . Peu d’écuries ont fait ce choix.

235375687

14 – ouverture dans le capot moteur, de l’air collecté au niveau du Air Horn est éjecté ici afin d’apporter de l’appui.

15 – Déflecteurs fixés sur le fond plat destinés à orienter le flux d’air canalisé sur le fond plat en direction de la partie supérieure du diffuseur.

192626923

Le Air Horn est composé de 4 parties distinctes, ce montage n’apparaissait pas à la présentation de la monoplace argentée. mais vu à Jerez en piste lors des essais hivernaux.

1 – Partie destinée à l’alimentation en air du turbo pour le fonctionnement du moteur.

2 – Partie destinée au refroidissement du compartiment moteur, essentiellement l’air est soufflée à proximité du turbo afin de le tempérer ( la température du turbo peut être de 400 à 700° ).

3 – Partie destinée au soufflage sur le capot arrière, repère 14 deux photos plus haut.

Pour en finir le diffuseur, avant de crier « Au Loup » car il a tout d’un double diffuseur, admettons qu’il s’agit d’un diffuseur au design agressif.

2459510506

1 – Repère 1 (les deux flèches vertes) on observe deux angles de diffusion distincts, mais s’il s’agit d’un seul et même montage lié, ce système est une réelle innovation .

Nous y reviendrons lors de l’analyse aérodynamique.

Au niveau des jantes des roues avant, il semble aussi que leur design avec ce cerclage sur les batons n’est pas là que pour le décor, je suppose que la jante en rotation engendre un effet de couche d’air isolant le flanc du pneu et elle même du flux d’air naturel à suivre

3899771238

 

Publicités
Cet article, publié dans Analyse, Mercedes, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s