Analyse detaillée de la McLaren MP4-29

1743306648

Analyse point par point :

1393677455

1 – Nez de fourmilier, afin d’optimiser le passage de l’air entre les potences d’ailerons en direction du sabot du fond plat et s’aligner sur le réglement technique 2014 qui impose l’extrémité avant de la voiture doit être à 185mm du plan de réference (sol). Grâce à ce concept, McLaren minimise l’ipact nefaste qu’offre un protuberence imposée devant l’entrée du flux d’air en direction du sabot.

2 – Potences d’aileron avec angle positif en forme d’entonoir afin de maximiser et canaliser le le flux d’air en direction du sabot du fond plat afin d’alimenter le diffuseur arrière.

3 – Aileron à effet Vortex comme détaillé sur Toile F1 avec mon comparse Guillaume : http://www.toilef1.com/Exclu-L-aileron-Vortex-de-la.html

4 – Ailette supérieure de forme elyptique, afin de convoyer le flux d’air sur les côtés de l’aileron au ras du sol. But : venir en opposition avec le flux d’air qui aurait pu entrer naturellement en contact avec la bande de roulement du pneu.

5 – Galbe très prononcé sous les ouïes de refroidissement afin de collecter et de canaliser l’air le long du fond plat

6 – Les écopes de freins avant sont équipées d’appendices destinées à faire tourbillonner le flux d’air (vortex) et ainsi d’aspirer un maximum de flux d’air circulant à proximité. Il est alors accéléré (tout comme dans le cas de l’aileron avant vortex) projeté en direction du fond plat sous le galbe des ouïes de refroidissement.

3510744870

7 – Un profil moulé sur le museau pour canaliser le flux aéro. le long du museau et le long de la coque.

8 – La FIA a imposé une position pour les caméras de la FOM, afin qu’elles ne servent plus d’élement aérodynamique, mais McLaren et Ferrari les ont déjà remis à contribution de l’efficience des flux.

3961626262

9 – Le air Horn est separé en deux étages, le niveau inférieur est dedié à l’alimentation en air du moteur via le turbo.

10 – L’étage superieur du Air Horn est dédié quant à lui au reffroidissement sous le capot moteur, cet masse d’air de refroidissement sera projeté sur le beam wing à l’arrière pour creer de l’appui. cet élément vous sera detaillé dans une analyse aérodynamique de la MP4-29 très bientôt.

11 – Ouies de refroidissement des echangeurs augmentées de 40 par rapport aux monoplaces de 2013, les moteur V6 demandent plus de refroidissement que leurs cousin V8 athmospherique.

1577140870

12 – Une belle astuce pour augmenter l’appui sur l’aileron arrière et combattre le déficit de ce même appui que le règlement imposait vu la réduction de hauteur du volet DRS de 65mm à 50mm ! McLaren a opté pour monter un volet fixe juste sous celui du DRS. Attendons de vérifier si cette solution sera tolérée par la FIA.

13 – Dispositif servant a rabattre les gaz d’échappement ( très bientôt l’objet d’une analyse detaillée)

14 – Ces « Caches » m’intriguent, je pense qu’ils servent comme carénage à l’electronique des freins arrières qui est permis à partir de cette année mais, peut être servent-ils à cacher des limiteurs de couple à visco-coupleurs qui permettraient de rendre la courbe de couple aux roues arrières plus linéaire.

Cet article vient en complément de l’article de Toile F1 : http://www.toilef1.com/Notre-analyse-technique-de-la.html

à venir l’etude aérodynamique de la MP4-29

Publicités
Cet article, publié dans Analyse, McLaren, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s